VENEZ SOUTENIR LE FORUM ICI
Ici pas de minimum de mots en rp :cw:
Les défis c'est par
Pas de condition pour l'obtention d'un deuxième ou un troisième compte, faire sa demande ici

 ::  :: Flashback & Flashforward Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] (kali&meg) confidences around sushis
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire
Vingt heures. Il était plus que temps pour la jolie blonde de rejoindre l'appartement surtout que depuis quelques semaines, elle n'était plus seule. Suite au départ de sa dernière colocataire, Meg avait passé presque deux mois à vivre seule et elle ignorait si ce qui lui manquait était ce sentiment de ne pas être seule ou alors la seconde part du loyer qui l'avait obligé à piocher dans ses économies pour garder l'appartement. Probablement la seconde partie car les deux anciennes colocataires n'étaient pas très proches malgré une bonne entente. Avec Kali, c'était différent, elles s'entendaient vraiment bien même si chacune était consciente que l'autre avait un secret. Un secret qui lui pèse. Meg ne savait rien du secret de sa jolie colocataire mais elle savait que de son côté, c'était l'absence de son frère et le comportement de son père qui était le fruit de son silence sur son passé. Un passé dont elle ne parle pas, simplement parce qu'elle a le sentiment qu'il n'influence pas sa vie, même si au fond, c'est faux. Pourtant, elle sentait qu'il y avait quelques choses entre Kali et elle, une amitié presque naturelle. Meg a su dès leur première rencontre que la brune pourrait obtenir sa confiance, cette fameuse confiance qu'elle ne donne à presque personne. Elle réalisait aussi que malgré le fait que Kali soit là depuis plusieurs semaines, elle n'avait pas pris le temps de lui souhaiter une bienvenue digne de ce nom. C'était pour cela que Meg avait fait un arrêt à la supérette pour acheter quelques bouteilles puis chez un vendeur de sushis où elle avait passée commande un peu plus tôt dans la journée. Il ne lui restait plus qu'à espérer que Kali ne sorte pas ce soir. C'était probablement imprudent de la part de la blonde de tout prévoir sans rien savoir mais elle avait eu envie de suivre son instinct. De suivre son coeur. En entrant dans l'appartement, il était presque vingt et une heure et Meg avait tout de suite reconnu le bruit de la douche comme bruit de fond. C'était une preuve suffisante sur le fait que sa colocataire n'avait pas de projet pour la soirée alors la jolie secrétaire avait tout installé sur la table basse du salon. Elle était en train de sortir deux flûtes quand un téléphone s'était mis à sonner et par réflexe, elle avait répondue, sans prendre gare, sans voir que le téléphone qui venait de sonner n'était pas le sien.
Lun 22 Avr - 15:50
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Ne plus habiter seule, c'était un réel soulagement. Kali avait beaucoup de mal à se faire à cette nouvelle vie, sans son père, sans son copain... sans son bébé. Avoir découvert qu'elle n'était pas celle qu'elle pensait était déjà assez compliqué pour elle, mais cela faisait quelques années qu'elle s'était retrouvée toute seule, après que l'homme qui avait réussi à la fâcher avec son père, se soit barré sans un mot. Elle avait un peu galéré mais ne s'en était pas trop mal sortie grâce à ce système de protection des témoins. Elle trouvait ce nom un peu stupide quand on y pensait : elle n'était pas un témoin et ne l'avait jamais été. Il lui aurait donc paru normal qu'à partir du moment où son père ne faisait plus partie de sa vie, elle redevienne Chloë Brewstone, ou à défaut, Chloë Bennett. Mais Kali persistait, c'était devenu sa seule et unique identité, celle qu'elle avait gardé le plus longtemps dans sa vie. C'est naturellement qu'elle s'était présentée comme étant Kali à celle qui lui ouvrait grand les bras pour qu'elle ait un toit sur la tête.
L'ambiance avec Megara était plutôt légère. Aucune des deux ne parlait de son passé à l'autre, dès que le sujet flottait dans l'air, elles s'arrangeaient toutes deux pour vivement changer de conversation.  Il était évident que si Kali avait un secret, elle n'était pas la seule. Bien sûr, elle était un peu curieuse de savoir de quoi il s'agissait. Mais elle gardait sa curiosité pour elle, se disant qu'ainsi, Megara ne poserait aucune question à son tour. Un fonctionnement plutôt au point.
Ce jour-là, la liste de patients n'avaient pas été plus longue que d'ordinaire et tous les praticiens en kiné étaient présents. Résultat, elle n'était pas sortie plus tard que d'ordinaire et avait même pu partir une petite demi-heure auparavant, ce qui lui donnait une sensation de vacances répréhensible. Une soirée télévision, avec un plateau, en gros pyjama, bref une soirée "pantoufles" comme elle les appelait. Elle était rentrée, s'était pris un petit goûter - la confiture de mangue était un véritable péché mignon chez elle surtout sur des toasts bien grillés. Son estomac éléphantesque ne tarderait pas à crier famine. Elle avait pris le temps de ranger sa chambre et de faire tourner une machine de linge. Au moins, Megara apprécierait certainement sa bonne humeur, pour une fois qu'elle n'attendait pas le partage des tâches pour en faire. Et puis finalement, elle avait pris son pyjama, son peignoir et avait filé à la douche. L'heure avait tourné plus vite qu'elle ne l'aurait cru. Pendant que l'eau coulait, Kali n'entendit pas la porte s'ouvrir, ni sa colocataire s'activer. Elle ne réalisa pas non plus qu'elle avait laissé son téléphone au salon alors qu'elle attendait un coup de téléphone de l'agent fédéral qui s'occupait de son dossier pour qu'elle puisse avoir tous les documents nécessaires pour actualiser ses "papiers". Son imposture était devenue son quotidien, c'était vrai, mais comme tout un chacun, elle se devait, de temps en temps, de faire refaire son passeport et sa carte d'identité. Elle qui n'était jamais tête en l'air sur ce point là, elle ne se rendit pas compte de son oubli. Du moins pas jusqu'à ce qu'elle sorte de la douche, en pyjama, son peignoir sur elle, les cheveux s'égouttant sur le sol et qu'elle ne voit Megara avec son téléphone collé à l'oreille. Prise de panique, elle s'était figée, incapable de bouger. Une seconde de trop, peut-être. Surtout que cet abruti d'agent l'appelait encore Brewstone et non pas Bennett, comme il aurait dû.
Mar 23 Avr - 10:04
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire
On ne peut pas dire que Meg soit le genre de femme avec la tête dans les étoiles. Elle aimait les choses réfléchies, elle aimait les détails bien fait et elle avait pour habitude de laisser assez peu de place à sa spontanéité. Enfin, jamais sur des choses primordiales. Il était certain qu'elle n'aurait pas répondu à ce téléphone qui n'était pas le sien volontairement. Personne ne dit qu'un oeil baladeur n'aurait jamais été jeter sur le nom qui s'affiche mais pour le coup, elle n'avait même pas pris le temps de lire le nom affiché. Pour tout vous dire, la blonde n'avait pas fait attention à l'endroit où elle avait posé son téléphone en rentrant. Ses retours à l'appartement était automatisé.Elle posait ses clés toujours au même endroit sur l'étagère de l'entrée, déposait ses chaussures en dessous avant de retirer sa veste qui finissait souvent sur le canapé avant de rejoindre le porte manteau. Aller savoir pourquoi d'ailleurs, c'était une vieille habitude qu'elle avait pris dans ses débuts, à l'époque où l'appartement était encore assez vite. Quatre ans déjà qu'elle était ici, quatre ans qu'elle avait choisie d'ouvrir sa porte à quelqu'un pour avoir cet appartement bien plus sympa que les mini studio qu'elle trouvait quand elle était seule. Sa vie avait beaucoup changé depuis et après deux colocataires, elle était ravie de voir Kali débarquer dans sa vie. Ses petits mots en solitaire lui avait paru plutôt long. Est-ce que c'était parce qu'elle avait pris l'habitude d'être seule qu'elle avait été imprudente ? Ou à cause de la fatigue ? Bien entendu, il lui arrivait d'être étourdi, surtout en fin de journée, après avoir entendu ses responsables haussé la voix toute la journée, c'était souvent le cas avant un voyage de plusieurs jours. La blonde devait s'assurer que tout était parfait pour le voyage et eux, que tout était parfait pour le retour. Pour que durant l'absence, tout se passe bien. La réputation du cabinet n'était plus à faire, chacun avait un rôle dans cette horloge géante, il était hors de question de quoique ce soit tente de tout faire tomber en panne. Il avait fallu quelques instants à la blonde pour réaliser qu'elle s'était trompée de téléphone. Contrairement à la personne à l'autre bout du fils qui avait compris assez vite, enfin bien plus vite que la secrétaire même si il avait déjà beaucoup trop parlé. A l'exception d'un simple "Allo", la blonde n'avait rien dit, elle écoutait sans savoir quoi faire, quoi dire. Elle hésitait une seconde à lui dire que c'était simplement une erreur et qu'il s'était trompé de numéro. Elle allait le faire quand elle avait entendu une phrase. "Allo, Chloe ? Euh .. Kali, vous êtes là ?" Cette phrase qui lui confirmait qu'il ne s'était pas trompé sur la brune, contrairement à elle... C'était à ce moment qu'elle avait levé un regard perdu vers la salle de bain et vu sa colocataire à peine sèche en train de la fixer. Demandant un instant à la personne à l'autre bout du fils, elle s'était contentée de tendre le téléphone à Kali. Elle ne comprenait pas, elle ne comprenait rien, elle était tellement loin de la vérité; Une vérité qu'elle n'aurait jamais pu imaginer sans se dire que c'était un scénario de film et pourtant. Laissant la brune récupérer son bien, elle n'avait pu lui dire quelques mots. « C'est pour toi, enfin je crois ..»

Ven 26 Avr - 18:55
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Figée sur place, si il lui semble que la scène tourne au ralenti dans sa tête, c'est un millier de questions qui tapent contre toutes les parois de sa tête. Ce qui pourrait être douloureux se retrouve plus embêtant qu'autre chose. Qu'est-ce que Megara a entendu ? Qu'est-ce que l'autre débile a dit ? Qu'a-t-elle compris ? Et encore, d'autres. "Va-t-elle me virer de chez elle en comprenant ce qu'il se passe réellement ?" Kali a encore plus peur que Megara ne veuille plus jamais la voir. Car rapidement, elle s'est attachée à elle et leur amitié compte beaucoup pour la jeune femme qui ne s'imagine pas en froid avec son amie. Une des seules, d'ailleurs, puisque même ses collègues à l'hôpital restent des collègues, sans plus.
En entendant la blonde demander un répit, elle met un quart de secondes de trop à réagir pour saisir le téléphone. Elle gratifie sa colocataire d'un "merci" hésitant et tremblant. Il serait peut-être temps de dire la vérité à quelqu'un, que quelqu'un d'autre sache. Ca lui fera sans doute du bien, elle qui doit cacher ce secret depuis moins longtemps que depuis qu'elle a abandonné Chloë Brewstone à un coin clôturé de sa mémoire.
Elle saisit son téléphone et inspire profondément. « Agent Enders ? » Elle appuie bien sur le "agent", sans lâcher Meg des yeux. Elle se doute que les questions ne vont pas tarder à fuser une fois que cette conversation sera terminée. Et elle l'espère bien, finalement. Comment expliquer que quelqu'un l'appelle et demande "Chloë" ou "Brewstone" avant de bêtement se reprendre ? Car elle aa entendu cette partie au moins, sans savoir s'il y avait plus, le temps qu'elle ait l'impression que la terre se dérobe sous ses pieds. Elle l'écoute débiter ses histoires à propos de son dossier d'identité. Cette foutue procédure qui la tend plus qu'autre chose. Rien que de se dire qu'elle allait pointer comme tout le monde au milieu d'une foule où n'importe qui pourrait la reconnaître. Tu ressembles à ta mère, lui a toujours dit son père avant qu'ils ne se brouillent. Il suffisait d'une seule personne, une seule foutue personne connaissant sa mère, que le destin aurait cruellement mis sur sa route. « Très bien. Je vous rencontrerai au Bureau à la fin de la semaine. » Visiblement, pour une fois, ce serait à lui de faire ses papiers : sa mère ne va pas tarder à sortir de prison. De quoi lui donner des frissons à propos d'une personne dont elle n'a aucun souvenir. Elle soupire une dernière fois avant de décrocher.
Son visage se lève vers Megara. Elle a bien conscience que tout ça doit être incompréhensible. "Le Bureau". Elle sait qu'elle ressemble à une criminelle gérée par la CIA ou quelque chose dans le genre, elle-même aurait sans doute pris la porte en courant, ou au moins fait quelques pas en arrière. Mais pas Meg. « Je... » Incapable de finir sa phrase. Je dois te dire quelque chose, pourtant pas si sorcier. Mais aucun mot ne peut sortir de sa bouche, si bien qu'elle finit par rendre les armes en s'asseyant sur la première chaise à proximité. « Désolée pour ça. » Les trois seuls mots à peu près sensés qu'elle arrive à faire sortir du fin fond de sa gorge.
Dim 28 Avr - 10:50
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire
Vous vous êtes déjà sentie mal à l'aise ? Vous savez le genre de malaise qui vous donne envie d'entrer dans un trou de souris ou simplement de disparaitre dans la nature ? C'était exactement ce que la secrétaire ressentait. Elle était mal, vraiment mal, elle s'en voulait terriblement d'avoir répondu au mauvais téléphone. Elle s'en voulait d'avoir fouiner sans le vouloir dans les secrets de sa colocataire car même si elle n'était pas certaine de comprendre ce qui venait de se passer, elle était sûre qu'elle n'était pas censée entendre ce qu'elle a entendu. Et au ton de sa colocataire, la personne au bout du fil n'était pas censé être si bavard. Le regard de Meg fuyait celui de la brune, elle avait tenté de regarder le plafond, puis ses pieds, en réalité, elle n'arrivait pas fixer son regard. Son esprit commençait à prendre le dessus et même si elle avait des remords, sa curiosité commençait à la harceler de questions. En seulement quelques secondes des centaines d'hypothèses lui avait traversé l'esprit et elle devait avouer que la plupart plaçait Kali dans le rôle d'une criminelle placée sous surveillance. Meurtre ? Vol ? Meg n'en savait absolument rien et étrangement, elle n'arrivait pas à croire à ses hypothèses pourtant c'était la réalité la plus probable dans son esprit. Mais entre elles, il y avait eu ce lien étrange, un lien qui s'était tissé rapidement et naturellement. Elle voulait faire confiance à la brune, elle ne voulait pas se contenter de prendre peur même si une part d'elle avait peur. Pas peur de Kali, ou de Chloe, mais peur de la réalité. Peur de se rendre compte qu'une fois de plus, elle avait accordé sa confiance trop vite. Elle était pourtant plus prudente ses dernières années, elle ne donnait plus sa confiance à vrai dire. Mais comme avec ses meilleures amies, avec Kali, elle avait senti ce truc, ce feeling qui l'a rendait différente des autres habitants de la ville. Meg était dans ses pensées quand Kali avait raccroché et pris la parole, elle fuyait son regard quelques instants avant de lui offrir un petit sourire. « je t'offre un verre ? » La blonde n'avait pas vraiment attendue de réponse avant de prendre deux flûtes et de les remplir de champagne. Elle avait tendu une coupe à la jolie brune avant de prendre une gorgée généreuse dans son propre verre. Elle s'était ensuite installé sur le canapé avant d'oser enfin prendre la parole, il fallait briser ce silence qui était en train de devenir pesant. Et comme si elle venait de prendre une dose de courage, elle avait levé le regard vers Kali. « C'est moi qui suis désolé, je n'ai pas fait attention que c'était ton téléphone .. » Elle était sincère et elle espérait sincèrement que Kali allait le voir. Meg ne voudrait pour rien au monde perturbé le lien qui était en train de se créer entre elles. Mais elle était bien consciente que c'était trop tard, que même si elle décidait de se taire, elle en savait trop et pas assez en même temps. Elle en savait suffisamment pour se poser une tonne questions et pas assez pour deviner seule les réponses. Alors voyant que la soirée n'allait ressembler en rien à ce qu'elle avait prévue, elle avait décidé de passer à l'attaque, de poser la question qui lui brulait les lèvres. « Je sais que cela ne me regarde pas mais, qui est Chloe ? »
Mar 30 Avr - 23:24
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Même au téléphone, il est évident pour Kali que Megara est mal à l'aise. Quelle idiote de ne pas avoir pris son téléphone dans la salle de bain ! Et quel idiot pouvait être ce Enders, décidément ! Heureusement, c'est sa première bourde avec elle. Sinon, ça revient à gueuler au monde que la fille de la célèbre Charlotte Brewstone, meurtrière à la tête d'un trafic d'armes et de drogue dans le Nevada. Kali ne savait pas vraiment combien d'affiches de télévision et de journaux sa mère avait fait durant ces dernières années. Son père l'a bien trop protégée de tout ça pendant des années avant de finalement lui avouer la vérité. Une fois l'appel terminé, elle reste un petit moment muette avant que Megara ne réagisse et lui propose un verre. Elle se contente de hocher la tête comme réponse. Incapable de dire un mot de plus que les trois qu'elle vient d'articuler. Mais de toute façon, Meg s'est trop vite empressée de s'exécuter, sans attendre de voir sa réponse, à défaut de l'entendre. Dans son pyjama et son peignoir, ses cheveux mouillés, Kali ne peut s'empêcher de penser que le champagne n'est pas vraiment d'usage, mais elle préfère ça à un verre d'eau. Elle finit par la rejoindre sur le canapé quand elle lui pose la question qu'elle redoute le plus. Qui est Chloë ?
Elle soupire et passe ses mains sur son visage, comme pour tirer ses traits avant de les détendre. « Je... C'est moi. » Elle voit bien le regard de Megara. « Enfin. C'était moi. Il y a très longtemps. Personne ne m'avait appelé comme ça depuis une vingtaine d'années. » En prononçant ces mots, elle se dit qu'elle comprendra peut-être qu'elle n'a rien fait de mal. « Peut-être un peu moins. Mon père m'appelait comme ça bien après qu'on m'ait nommée Kali. » Elle inspire profondément. C'est difficile de parler de ces choses-là, les personnes qui savent en savent forcément plus qu'elle. « Ma mère... je... Je ne veux pas t'embêter avec ça, Meg... »
Dim 12 Mai - 19:51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire
La curiosité de Megara n'était un secret pour personne. Elle n'était pas prête à tout pour savoir mais il fallait bien avouer qu'elle aimait savoir les secrets, surtout quand c'était ceux des personnes qui partageaient son appartement. La blonde était le genre de personne qui avait tendance à se perdre dans des idées farfelus. Si vous la laissez plusieurs jours sans réponse, elle serait capable de supposer que Kali est une meurtrière en cavale qui va tenter de la tuer dans la nuit. Pourtant, elle est consciente que tout cela ne colle pas. Consciente que l'histoire doit être bien plus compliquée et bien moins banale que ce que son esprit voudrait lui faire croire. Mais pourquoi ? Ayant elle-même grandie dans une famille donc elle ne porte pas le nom avec fierté, elle restait convaincue que la meilleure solution pour le changer était d'attendre le mariage. C'était avec cette idée dans un coin que les questions naissaient les unes après les autres. Et que pour le coup, elle était complément perdue entre divers sentiment. D'un côté, elle avait la culpabilité de s'être sans le vouloir immiscé dans la vie de sa colocataire mais de l'autre, elle avait un mélange de protection et de curiosité qui voulait comprendre ce qu'il se passait. Sa flûte à la main, elle avait fini par poser la fameuse question, celle qui allait briser le silence entre elles ou au contraire l'accentuer. Quoiqu'il en soit, la belle avait entendu ce prénom et la brune à ses côtés le savaient très bien. A sa question, Megara avait eu l'impression qu'une dose de stress avait envahi sa colocataire et comme par réflexe, elle avait posé sa main sur sa jambe en lui souriant. Elle ne disait rien, elle lui laissait le temps de trouver ses mots, de remettre en place ses esprits. Et à la révélation, Meg était en partie surprise, elle se doutait bien que c'était elle qui avait été nommée ainsi mais elle ignorais pourquoi ? Ou comment c'était arrivé ? Tout ce qu'elle savait c'était que cela perturbait beaucoup Kali et que ce n'était pas son but. Peu importe son véritable secret, la voir aussi mal à l'aise met la blonde dans une posture qu'elle n'aime pas. « Tu ne m'embêtes pas tu sais, mais .. je peux comprendre que tu n'es pas envie d'en parler » Meg lui souriait, elle voulait vraiment que les deux femmes se fassent confiance et si cela demandait à Meg de le faire sans tout savoir, c'était une jolie preuve qu'elle était prête à lui faire.
Lun 13 Mai - 9:22
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Kali n'est pas dérangée par l'idée que Megara veuille savoir. Non, elle est gênée par cette situation, par la façon dont elle apprend tout ça. C'est insensé, c'est incroyable... mais seulement dans le sens où elle est incapable d'y croire. Il a fallu que la personne qui est supposée la protégée se plante. Du grand n'importe quoi en somme. Elle est angoissée parce qu'elle ne sait pas quoi dire de plus. Elle ne sait pas comment amener cette grande révélation à laquelle elle ne peut plus échapper alors que c'est tout ce qu'elle désire le plus au monde. Mais tant pis. Megara semble avoir senti sa détresse et sa main posée sur sa jambe fonctionne parfaitement : Kali respire plus calmement. « Je pense qu'il est tant que quelqu'un sache. » Elle inspire profondément. « Je suis née dans le Nevada. Je n'ai jamais mis les pieds en Floride de toute ma vie. » Elle regarde Megara qui sait très bien que sa carte d'identité dit le contraire. Elle sait que Megara n'a pas pu s'empêcher d'aller regarder pour voir la tête qu'elle tire sur son passeport et sa carte d'identité. « Tout s'est toujours bien passé dans ma famille, du plus loin que je m'en souvienne... Parce que mon père a toujours tout fait en sorte pour me faire croire que tout allait pour le mieux... Jusqu'au jour où ça n'allait plus. » Elle marque une pause. Le gros de la révélation s'apprête à sortir. « Tu as entendu parler de la boucherie de Spring Creek ? Eh bien... Charlotte Brewstone était... enfin. C'est ma mère. » Elle s'arrête là. Il va falloir que Megara puisse souffler, assimiler tout ça. Surtout si jamais elle est au courant.
Lun 20 Mai - 19:57
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire

Meg ne saurait pas vraiment dire pourquoi mais elle avait accordé sa confiance à Kali presque naturellement. Son instinct la rassure sur la femme a ses côtés pourtant, elle a tout pour douter. Un faux nom, Kali venait de lui confirmer qu'elle s'appelait en réalité Chloe et la blonde aurait dû devenir méfiante et elle l'avait été durant une brève seconde puisque rapidement, c'était plus de l'inquiétude qui s'était emparé d'elle. Kali n'allait pas bien, Meg le voyait, elle voyait du stress, elle croyait déceler de la panique dans le regard de la brune. C'était pour cela qu'elle avait eu ce petit geste. Un petit geste, une petite phrase, ce n'était pas grand chose mais la secrétaire voulait qu'elle sache qu'elle ne lui mettait pas de pression pour parler. Si c'était quelque chose d'aussi énorme qu'elle l'imaginait, elle pouvait comprendre que la brunette avait besoin de temps. A ses mots, Meg ne savait pas quoi faire. La regarder ? Fuir son regard ? Elle ignorait ce qui était la chose à faire dans ce genre de cas, dans ce genre d'histoire. Elle écoutait attentivement cette histoire qui lui paraissait sortir tout droit d'un roman. Elle avait dû mal à la croire, mais elle savait que c'était vrai. Kali avait la voix fragile, l'attitude troublée. En entendant le nom de tuerie, elle avait hoché la tête, cette histoire avait fait le tour du pays. La belle ne s'était jamais arrêté sur les détails mais elle se souvenait avoir vu des documentaires sur le sujet à la télévision. Il lui avait fallu quelques minutes pour réaliser ce que la brune était en train de lui dire. Comme toujours, elle analysait chaque mot pour être sûr de bien comprendre. La blonde était un peu sous le choc, perdu dans ses pensées, elle avait fini par relevé le regard vers Kali en lui souriant. « Je .. Et ton père ? Tu as encore des contacts avec lui ? »
Jeu 23 Mai - 8:50
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Si elle n'a jamais raconté son histoire auparavant, c'est surtout parce qu'elle n'a pas envie qu'on la regarde comme une bête de foire. La boucherie de Spring Creek, tout le monde en avait entendu parlé. Et dès qu'on la reliait à ça, elle devenait de suite plus intéressante. La preuve avec ce débile d'Enders. Il faisait aujourd'hui la confusion alors qu'il ne l'avait jamais connu comme étant Chloë Brewstone. Il avait demandé, récemment, à être mis sur son cas, parce que cet événement l'avait toujours passionné. Elle était devenue intéressante dans le travail de quelqu'un simplement par rapport à son histoire. Pourtant, Kali, elle, n'est vraiment personne. C'est comme ça qu'elle se voit et c'est exactement ainsi qu'elle aimerait qu'on la voit. Elle est juste kinésithérapeute, célibataire et désespérément seule. Heureusement qu'elle a Megara dans sa vie désormais, même si elle craint fortement que l'annonce de cette vérité qu'elle se force à cacher, cette vérité qui n'est pas tout à fait sienne, elle qui a majoritairement vécu avec son identité actuelle, mais qui fait partie de sa vie, ancré dans son corps comme chaque bouffée d'air qu'elle respire s'ancre dans ses poumons. Voir la blonde sans réaction, c'est pour Kali une véritable torture. Elle s'attend à tout. À ce qu'elle la juge sur sa mère et la fiche dehors, à cet élan de pitié qu'ont les gens quand ils réalisent qu'elle a grandi sans sa mère - bien que personne jusque là n'en connaît les raisons, ou du moins si peu - à ce dégoût immense qu'elle voit à la télévision lorsque le nom de Charlotte Brewstone réapparaît subitement à l'arrivée d'une nouvelle personne, membre de la famille d'une victime. Ces victimes dont le nom a été blanchi à cause d'une femme plus puissante que n'importe qui d'autre dans cette petite ville... Elle réprime un frisson en entendant son père mentionné. « Je... Eh bien c'est à dire que... pas tout à fait non. Cela fait un moment que je l'ai tenu à distance. » Elle ferme les yeux en se rendant compte de l'absurdité de sa situation. « Je ne savais pas qui j'étais avant d'arriver à New York... Quand je l'ai su, je n'ai pas su lui pardonner de m'avoir caché la vérité. » Même si sa vérité n'avait rien de joyeux.

_________________
[FB] (kali&meg) confidences around sushis Rose_210
Dim 2 Juin - 21:04
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire

Dans cette histoire, la blonde avait peur de mal comprendre et donc de dire une bêtise capable de blesser son amie sans le vouloir. Mais plus elle écoutait ce que lui racontait Kali, plus elle sentit sa voix se briser. Meg savait qu'elle ne mentait pas parce qu'elle ressentait également un peu de honte dans ce passé qui n'était pourtant pas le sien et dont elle n'avait aucune culpabilité à avoir. Et puis, sincèrement, Meg restait persuadée que c'était bien trop gros pour être un mensonge, surtout que son amie n'avait pas de raison de lui mentir. Sans trop savoir pourquoi, Meg lui avait laissé une porte de sortie, elle lui avait laissée une chance de ne rien dire. Une chance que Kali avait refusée, préférant s'ouvrir et touchant la secrétaire directement au coeur. L'histoire était différente, la sienne était bien plus dramatique mais au fond, elle venait de lui dire qu'elles se ressemblaient. Elle venait de lui dire qu'elle voulait oublier qui elle était avant, qu'elle n'avait plus de mère et qu'elle n'avait aucunes nouvelles de son père. Comme Meg depuis ce fameux jour où il l'a mise à la porte, ce jour où elle a tournée les talons pour une jamais revenir. « J'aimerais te dire que je comprends mais même si ma relation avec mon père est compliqué, elles ne sont pas semblables » Meg lui sourit, elle se voulait rassurante mais elle ne savait pas comment elle devait s'y prendre. Elle ne savait pas si il y avait une bonne chose à dire dans ce genre de situation. Il était clair que quelques heures avant, elle n'aurait jamais pu deviner que la soirée allait se passer ainsi. Que la gentille brunette qui vit dans la chambre à coté de la sienne avait un secret aussi important. Des questions, tu en avais des milliers qui te venaient à l'esprit mais tu ne voulais pas qu'elle se sente oppresser par toi ou mal à l'aise. « Je ne peux pas imaginer ce que tu as vécu, ça parait tellement .. irréel » Meg avait peur de sa maladresse, peur de la blesser. Elle savait qu'elle devait dire quelque chose pour la rassurer mais elle ne savait pas quoi dire. Une partie d'elle était encore sous le choc de l'annonce qu'elle venait t'entendre. « Mais ce n'est pas grave, ce qui compte c'est que tu sois toi, peu importe ton prénom et qui sait, peut-être qu'un jour tu seras capable de pardonner à ton père mais en attendant, méfies toi des boulettes de ton agent » Meg avait voulue tenter la pointe d'humour espérant décontracter un peu Kali.
Lun 3 Juin - 9:31
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Raconter tout ça, c'est étrange pour Kali. C'est comme raconter la vie d'une inconnue, une vie qu'elle n'a pas elle-même vécue mais dont elle connaît chaque petit détail. Elle déteste sa mère pour ce qu'elle est alors même qu'elle n'a aucun souvenir d'elle. Elle déteste son père de lui avoir menti sur une vie qui n'a jamais été sienne. Mais pire encore, elle déteste ce système, qui aurait dû lui faire comprendre plus tôt ce qu'elle était, ce témoin à protéger, peut-être en changeant plusieurs fois son identité. Très étonnant, d'ailleurs, que jamais personne ne les ai retrouvés. Mais la petite fille avait si vite changer qu'elle était méconnaissable. Elle se rappelle encore les nombreuses couleurs et décolorations que lui faisait subir son père. Soit disant "pour qu'elle ne se lasse pas de son joli visage de princesse". Elle avait plus tard compris pourquoi elle avait si longtemps dû jeter son brun à la poubelle pour du platine qui ne lui allait pas si bien. Pourquoi tantôt ils prenaient du poids. Puis le perdaient en l'espace d'un an. Pas vraiment idéal pour la santé d'une enfant. Pour toutes ces raisons elle avait décidé de tirer une croix sur sa cavale en arrivant à New York. « On a tous nos casseroles. » Un faible sourire s'était affiché sur son visage. Les siennes étaient plutôt imposantes, plutôt lourdes à porter, mais ce n'étaient pas vraiment les siennes, seul fait à peu près réconfortant. « Je ne sais même pas si on peut dire que je l'ai vécu. Je ne me souviens que de la contrainte des papiers à refaire, tu sais. Le reste... je ne me souviens pas. » C'est à peine sa vie parce qu'elle sait qu'elle est et sera toujours au moins un peu Chloë. Elle échappe un petit rire. « Je ne lui en veux même pas. Il est nouveau à son job. Plus intéressé par l'affaire de ma mère qu'autre chose, si tu veux mon avis. Il finira par s'assagir une fois qu'il aura essuyé un savon, ce qui ne saura tarder. » Petit sourire entendu. Kali va sérieusement lui remonter les bretelles à celui-là ! « Puis on verra bien, pour mon père. »

_________________
[FB] (kali&meg) confidences around sushis Rose_210
Lun 3 Juin - 22:16
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire

Meg était incapable d'imaginer l'enfance qu'avait pu vivre Kali. Avant cette soirée, elle était même incapable d'imaginer qu'une telle histoire pouvait exister dans notre monde. C'était tellement incroyable, tellement tragique aussi. Meg voyait Kali comme sa gentille colocataire, toujours souriante et de bonne humeur alors qu'en réalité, sa vie était dramatique. Si aujourd'hui, tout semblait plus calme pour elle, elle avait vécu durant ses jeunes années plus de choses que la plupart des vieillards de la ville. Comme quoi, cela lui confirmait ce qu'elle avait appris avec le temps "on ne juge pas un livre à sa couverture" et derrière une couverture simple et joyeuse pouvait se cacher une toute autre histoire. « C'est déjà pas mal, mais c'est dommage, ma famille est totalement imparfaite mais j'ai l'impression qu'à côté de toi, j'ai quand même eu de la chance.. Désolé c'est nul de dire ça » Malgré le fait qu'elle était quelqu'un de réfléchi, la situation l'a prenait sur le fait et elle parlait sans trop peser ses mots. Tu réalisais aussi la chance que vous aviez eu que ce soit avec toi que l'agent se soit trompé. Avec la mauvaise personne, cela aurait pu être dramatique, peut-être même que tu aurais pu la perdre au profit d'une nouvelle identité dans une nouvelle ville. « Ne le rate pas ! » Meg prenait un air faussement sérieux, elle n'était pas du genre à souhaiter le malheur des gens mais même si entre elles, cela avait été une bonne chose, la blonde était consciente que la situation aurait pu être dramatique. « Parce que si il m'oblige a changer de coloc, c'est moi qui m'en mêle » La secrétaire lui souriait, elle ne savait pas comment lui dire qu'elle n'était plus seule maintenant. Elle ne voulait pas que Kali croit qu'elle avait pitié d'elle ou quelque chose dans le genre, Meg était juste contente et honoré de la confiance que la brune lui accordait. Elle devinait que ses aveux étaient compliqués, délicats et surtout que les deux femmes ne se connaissaient pas tant que cela. « J'ai prévu des sushis pour au moins cinq personnes dans le frigo, je voulais te faire une mini soirée de bienvenue, tu as faim ? »
Mar 4 Juin - 15:51
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Cette histoire, ç'avait toujours été la bête noire de Kali. Aujourd'hui, alors qu'elle la raconte, elle se rend compte qu'elle n'en a jamais vraiment parlé, qu'elle n'a jamais vraiment compris de quoi il retournait. Mais rien qu'à voir le visage de Megara, et elle comprend. Elle comprend que c'est inattendu et elle comprend mieux sa surprise, des années plus tard, quand son père a finalement réussi à cracher le morceau. Elle sait bien que ce qu'elle vient d'avouer peut totalement changer le point de vue de Meg sur elle. Que ça peut détruire l'avis qu'elle a sur elle. Bien sûr, elle est innocente des actes commis par sa mère. Mais ne dit-on pas "Telle mère, telle fille" ? Depuis qu'elle sait qui est sa mère, ce dicton la hante un peu plus chaque jour, pendant qu'elle regrette de ne pas pouvoir échapper à tout ça, de ne pas pouvoir retourner dans son innocence, ignorant absolument tout de cette terrible histoire. Mais elle avait voulu savoir, elle avait voulu comprendre. Et elle le regrettait chaque fois que quelque chose la ramenait à cette histoire, à ce micmac incompréhensible qu'elle n'avait pas jamais voulu. Et pourtant elle n'était pas coupable et elle le savait. « On a tous des casseroles après tout. » Elle hausse les épaules en même temps qu'elle le dit. Elle sait que tout le monde n'a pas la même sensibilité, qu'on ne vit pas toujours tout pareil que les autres et qu'une histoire qui paraît grave peut être moins mal vécue qu'une simple querelle entre un père et sa fille. « Ne compte pas sur moi pour te dire que ma vie est plus difficile que la tienne, je ne me permettrais pas. » Et c'est avec un sourire qu'elle affirme ces paroles. « C'est irréel. Même pour moi. Toute cette vie à laquelle je me soumets, je ne suis pas sûre d'en connaître les raisons. Ma mère est emprisonnée jusqu'à la fin de ses jours, je ne me souviens de rien de tout ça, j'ai parfois du mal à comprendre pourquoi je suis limitée à ce train de vie... Mais je n'ai jamais vécu autrement. » Elle le réalise depuis peu, à vrai dire. Tous ces gens qui allaient et venaient, elle avait toujours cru qu'il s'agissait d'amis de son père. Pas d'agents pour sa sécurité. « Il va prendre cher celui-là ! Ses oreilles vont le chauffer, je te promets ! » Elle ne relève pas la partie sur son père. Elle n'est pas prête à envisager le pardonner un jour, pour l'instant. Alors ça ne sert à rien de débattre sur ce point-ci.

_________________
[FB] (kali&meg) confidences around sushis Rose_210
Mer 12 Juin - 12:44
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Megara Edison
“Orgueil - Admin“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_peu7a4XPcc1rxauw9o2_250
Messages : 559
Dollars : 363
Age : 31
Date d'inscription : 21/03/2019
Autre(s) compte(s) : La sauvage Ava et la princesse Amber
Avatar : Meghann Fahy
Crédit : moi-même
Statut : Célibataire

Son histoire était folle. Les rares fois où tu parlais du comportement de ton père c'était ce qu'on te disait mais à côté de la vie de ta colocataire, c'était totalement faux. Même si elle n'avait pas été impacté directement par ce drame, elle avait dû apprendre à vivre avec les conséquences de ce drame, avec un ADN traitre qui l'a mettait en danger sans même qu'elle ne s'en rend compte et ce, durant de nombreuses années. Tu sais que la logique voudrait que cette histoire t'effraye et pourtant, c'est tout le contraire que tu ressens, tu as l'impression de mieux la comprendre, de mieux la connaitre. D'avoir découvert on côté mystérieuse parfois et pourtant, tu te sens coupable. Parce que tu sais que si elle t'en parle c'est en partie parce qu'elle n'avait pas choix, parce qu'elle était prise au piège. Que bien sûr, elle aurait pu garder le silence mais cela aurait été douteux. Même si tu n'aurais pas posé de questions, tu dois être réaliste, ne rien savoir était une chose. Savoir qu'il y a quelque chose mais pas quoi en était une autre et ta curiosité était toujours bien présente malgré toi. Tu ignores quel comportement tu aurais adopté si elle avait choisie le silence parce qu'elle ne l'avait pas fait. Elle t'avait confiée le drame de sa vie, à toi, la femme qu'elle connait depuis assez peu de temps quand on y pense. « Oh elle l'est, je ne dis pas que je n'ai pas eu mon lot de galère mais tout va très bien aujourd'hui, enfin à un détail près. Alors que des démons qui ne sont même pas les tiens ne te facilite pas la vie » Tu lui souriais, tu étais vraiment sincère. Jamais tu ne pourrais deviner ce qu'était sa vie, son quotidien, son besoin de mentir pour survivre finalement. Cela avait dû lui faire beaucoup de mal même si elle n'en avait pas conscience. Les enfants ont besoin de leurs parents et d'une certaine stabilité qu'elle n'avait pas eu ou alors de manière atypique. Et alors qu'elle t'avait ouvert son coeur, tu savais que c'était à ton tour de passer aux aveux. De parler de ce cauchemar qui te hante en silence. Seul Ael est au courant. Peut-être qu'un autre regard sur la situation ne peut être que bénéfique. « Mon frère a disparu, enfin je crois. Mon père est un homme étrange qui n'assume pas son argent et à .. notre majorité, ils nous a tous poussés vers la sortie. Depuis la majorité de mon petit frère, je n'ai pas de nouvelles et depuis quelques mois, plus personne n'en a. » Ta voix était émue. Tu n'étais pas très famille et tu avais toi-même donné très peu de nouvelles durant tes voyages mais tu répondais présente pour eux alors que là, rien. Tu ne savais rien du tout.


Mar 18 Juin - 14:57
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Kali Bennett
“envie - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : [FB] (kali&meg) confidences around sushis Tumblr_ns9mqjrm3T1ryixdto1_500
Messages : 64
Dollars : 71
Age : 29
Date d'inscription : 14/04/2019
Autre(s) compte(s) : non
Avatar : Katie Stevens
Crédit : diamond heart
Statut : célibataire
Cet aveu difficile, elle le regrette autant qu'il la soulage. Cacher une vérité, même si Kali n'admet pas qu'elle soit la sienne, c'est toujours compliqué, surtout avec quelqu'un qui vit avec vous tous les jours et avec qui vous partagez des moments aussi sympathiques que Meg et Kali. Elle est bienheureuse, parce qu'elle se sent plus proche de la blonde, elle a moins l'impression de mentir comme elle le fait tous les jours. Même si le simple fait que Megara continue à l'appeler par ce nom qui n'est apparemment pas le sien, ça lui donne la sensation que le mensonge continue encore et encore. Si elle en veut à ce stupide agent de protection des témoins - plus doué pour les mettre en danger que les protéger, apparemment - elle bénit la curiosité de Megara pour lui avoir fait ôter un sacré poids de ses épaules. Et en parlant d'épaules, Kali ne tarde pas à les hausser. « Je n'irai pas jusqu'à me dire victime de quoi que ce soit, puisque je ne me rappelle de rien de tout ça... » En effet, s'il n'y avait pas eu la révélation de son père, Kali aurait vécu dans l'ignorance, avec l'étrange souvenir de s'être appelée Chloé dans une ancienne vie, sans savoir pourquoi. Loin de là le mystère de sa vie. Mais l'angoisse qu'elle vit désormais au quotidien à l'idée qu'une meurtrière, commanditaire et personne sans aucune âme ne la retrouve est plus grand que tout. D'autant qu'elle ne sait ni ce qu'elle risque ni qui est vraiment sa mère. Merci l'enfance d'avoir occulté les moments difficiles, visiblement. Quelque part, elle attend d'en savoir plus sur la vie de Megara. Elle sait qu'elle n'a pas eu la vie facile, mais elle ne s'est pas attendue à ce que ce soit à son tour de faire ses révélations. Elle l'écoute attentivement avant de déglutir avec difficulté. Ca, c'est le genre de moments qui l'angoissent véritablement. Si elle avait eu une famille, une vraie, Kali n'aurait pas voulu que les choses se déroulent de cette manière. « Je suis vraiment désolée pour toi... J'espère que tu retrouveras ton frère, Meg. » Elle lui tend les bras pour lui proposer de venir s'y blottir. Elle-même a déjà besoin d'un câlin, mais elle imagine rien qu'à la voix de la blonde qu'elle n'est pas la seule.

_________________
[FB] (kali&meg) confidences around sushis Rose_210
Mar 30 Juil - 9:10
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
““
Info généralesInfo en plus
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: