VENEZ SOUTENIR LE FORUM ICI
Ici pas de minimum de mots en rp :cw:
Les défis c'est par
Pas de condition pour l'obtention d'un deuxième ou un troisième compte, faire sa demande ici

 ::  :: Brooklyn Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Congratulations! || Milo
Nikolaj Orelov
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  Tumblr_nozq3dIaGZ1thoc35o4_250
Messages : 8
Dollars : 42
Date d'inscription : 21/07/2019
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : David Gandy
Crédit : Sweet Disaster
Statut : Marié, mais se considère célibataire
S’était par une de ses journées les plus banales, le patron de la boîte venait tout juste de déterminer qui serait l’employer du mois. Décider de qui serait l’employer du mois n’était pas une décision à prendre à la légère, ça devait répondre à des critères bien précis. C’était comme ça que les employer se démarquait et qu’en même temps on évitait de faire du favoritisme parce que chaque mois le rendement des employer était affiché et s’était vérifiable. Ce mois-ci, l’employer qui s’était le plus démarqué était Milo Paduano. Il avait déjà rempli la requête pour afficher sa photo sur le mur des employer du mois. Maintenant, ne restait plus qu’à annoncer la nouvelle à son employé ... employé qui, pour tout dire, ne le laissait pas indifférent.

Il prit son téléphone sur son bureau et composa le poste de sa secrétaire.

« Oui monsieur? »
« Catherine, pouvez-vous me dire quel est le numéro de poste téléphonique de monsieur Paduano, s’il vous plait. »
, dit-il d’un ton neutre.
« Oui, tout de suite. Un instant monsieur »

Il prit son crayon à l’encre rétractable qu’il fit tournoyer entre son indexe et son majeur avant de se caler dans son siège de cuire avant de peser sur le bouton à rythme régulier, le « tic tic » du crayon rendrait fou n’importe qui.

« Monsieur Orelov? »
« Oui Catherine? »
«  Le poste de monsieur Paduano, c’est le 18246, monsieur. »
« D’accord, merci bien Catherine. »


Il raccrocha et prit le téléphone tranquillement et composa le numéro de poste de son employé.

« Monsieur Paduano, pouvez-vous venir à mon bureau s’il vous plait? J’aimerais m’entretenir avec vous. Je vous y attends. »  

Il raccrocha tranquillement et se leva pour aller chercher plus loin dans son bureau deux verres et un récipient contenant un liquide doré. Il posa le tout sur son bureau tranquillement et s’assit sur sa chaise attendant que son employé arrive.

« Entré! »,dit-il quand il entendit cogner à la porte. « Fermez la porte derrière vous s’il vous plait »

Il lui fit signe de s’asseoir.

« Whisky? »
Lun 22 Juil - 21:57
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Milo Paduano
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  MildSlushyKakapo-small
Messages : 9
Dollars : 38
Date d'inscription : 19/07/2019
Autre(s) compte(s) : Aucun
Avatar : Pietro Boselli
Crédit : Moi même
Statut : Célibataire bien que fou amoureux
La fin du mois approchait, mon second mois dans cette entreprise. Mon second mois à New York également. Tout comme mon premier mois je m'étais montré à la hauteur de ma réputation, j'avais fais gagner à l’entreprise plusieurs millions de dollars. Mais là où ça semblait incroyable d'y arriver à Washington, ici c'était presque la norme. Il faut dire qu'on brassait énormément d'argent entre nos achats et nos ventes, il valait mieux ne pas se rater dans nos spéculations. Heureusement j'étais bon dans mon travail et je savais être attentif aux signes. Conclusion j'étais dans la masse haute des employés. Certains d'ailleurs m'avaient déjà fait part de leur étonnement. Apparemment c'est rare que les jeunes de mon âge soient aussi bons aussi rapidement. Moi j'y fais pas très attention. Au contraire j'étais bien au courant de mes capacités. Pour le reste je faisais juste mon travail, je le faisais juste mieux que certains ici apparemment. Mais pour le reste, cette journée allait être surprenante à plus d'un titre. Alors que j'étais tranquillement à mon poste à vérifier le court de mes actions en charge ma ligne fixe sonna, je décrochais sans quitter mon écran du regard.

-Paduano.... Oh... Bien, oui Monsieur Orelov. Tout de suite.

Je me lève et quitte mon poste pour me diriger vers les ascenseurs. Le patron voulait me voir dans son bureau, moi seul. J'ai pas fais attention au ton qu'il avait employé donc impossible de savoir si c'était une bonne chose ou non. Merde. Aller dans le bureau du patron à cette heure là c'était ou très bon ou très mauvais. Je réfléchis pendant mon trajet. Je n'avais rien raté jusque là donc j'imagine que ça serait plutôt bon. Et puis jusque là je n'ai jamais eu d'entretien professionnel avec le patron, il parait que ça se fait en début de poste pour savoir si on s'adapte bien, pour en savoir plus sur notre façon de travailler et tout ça. Je frappe à la porte. Aussitôt on me demande d'entrer. Je m'exécute aussitôt et ferme la porte quand on me le demande. Enfin je pris place dans la chaise que Monsieur Orelov me présentait. Mon regard se porta sur lui et je ne pu m'empêcher de remarquer, comme à chaque fois qu'il passait pas loin de mon poste de travail quand il venait à mon étage pour x raison, que cet homme était diablement sexy. Ses yeux bleus perçants donnait l'impression de pouvoir voir à travers mon propre corps. Ce corps finement bâti et musclé qui semblait mettre les coutures de sa chemise au supplice dès que ses muscles se mettaient en marche.

-Vous vouliez me voir Monsieur? Il y a un problème avec mon travail?

Pour toute réponse Monsieur Orelov en premier lieu me proposa un whisky, aie mauvais ça. Je vais avoir besoin de boire pour oublier? Quand j'y réfléchis je me dis qu'il valait mieux refuser. Je faisais tout pour donner l'air sûr de moi et refusa poliment son offre avec un léger sourire assuré.
Lun 22 Juil - 22:25
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Orelov
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  Tumblr_nozq3dIaGZ1thoc35o4_250
Messages : 8
Dollars : 42
Date d'inscription : 21/07/2019
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : David Gandy
Crédit : Sweet Disaster
Statut : Marié, mais se considère célibataire
Il le regarda un long moment droit dans les yeux. Le regard vraiment intense, un regard pratiquement de braise. Il s’avança tranquillement avant de venir prendre le récipient dans ses mains. Il le regarda avec attention avait de sourire. Cet air inquiet était si charmant. Un sourire en coin et légèrement mystérieux naquit sur ses lèvres. Il ouvrit le récipient et versa du whisky dans les deux verres et ferma le récipient de verre avant de pousser le verre en direction de son employé.

« Si jamais vous changez d’avis … »

Il mit ses coudes sur la table et croisa ses doigts ensemble lentement, beaucoup trop lentement. Beaucoup plus que nécessaire. Il aimait faire durer le suspense. Son employé l’intriguait. Comment il faisait pour être aussi bon? Lui-même quand il travaillait comme simple employer quand s’était son père qui tenait la boite, lui-même n’avait pas été aussi bon tout de suite. Il se demandait vraiment quel était son secret. Il savait que ce n’était pas un tour de passe-passe parce que les résultats étaient-là. Les résultats étaient concluants et en sa très grande faveur.

« Vous n’avez aucune idée de pourquoi je vous aie fait venir à mon bureau »

Il pencha la tête sur le côté avant de prendre une gorgée dans son propre verre de Whisky. Il le regarda droit dans les yeux une fois de plus avant de poser son verre.

« Je tiens à vous féliciter, monsieur Paduano, vous êtes notre employé du mois! Félicitations! Vous le méritez grandement! »

Il prit son verre et porta un toast.

« À votre rendement plus qu’exemplaire! »

Il prit une autre gorgée et se leva tranquillement avant de venir s’assoir devant son employé, s’assoyant sur son bureau. Plus il était proche de lui et plus il se rendit compte à quel point il était sexy.

« Puis-je vous offrir quelque chose pour vous récompenser, monsieur Paduano »
Lun 22 Juil - 23:32
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Milo Paduano
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  MildSlushyKakapo-small
Messages : 9
Dollars : 38
Date d'inscription : 19/07/2019
Autre(s) compte(s) : Aucun
Avatar : Pietro Boselli
Crédit : Moi même
Statut : Célibataire bien que fou amoureux
Contre toute attente Monsieur Orelov posa un verre de whisky devant moi comme pour me dire "tiens gamin t'en aura besoin". Je comprend plus trop ce qui se passe. Mais je ne réagis pas, ou du moins j'essaye de ne pas réagir. Je le suis du regard alors qu'il retourne se poser dans son fauteuil. Mon dieu ce regard, c'est comme s'il me brûlait le corps rien qu'en me regardant. Il faisait durer le suspens le salaud. Sa remarque m'étonna, bien sûr que non je ne savais pas ce que je foutais là puisqu'il ne m'avait rien dit. Je répondis d'un simple hochement de tête. Ses yeux bleus électriques me fixèrent alors qu'il me félicita pour mon travail et qu'il m'annonça que j'étais l'employé du mois cette fois. Je haussais les sourcils de surprise. Toute cette mise en scène pour ça? Bon OK je venais d'arriver dans l'entreprise donc c'était étonnant que je sois déjà l'employé du mois. Les autres ils dorment ou quoi? Il leva son verre pour porter un toast et me féliciter une nouvelle fois. Avec un sourire un brin arrogant je fis de même avec le verre qu'il m'avait laissé et bu une petite gorgée du liquide doré. Je n'étais pas fan du whisky alors j'évitais de trop boire, et puis se bourrer la gueule au boulot ça le fait pas. Monsieur Orelov me demanda s'il pouvait m'offrir quelque chose en plus pour me récompenser. Putain si j'osais. Je le trouvais canon, un des plus beaux mecs que j'ai pu croiser dans ma vie si ce n'est le plus beau. Mais il y avait cette putain d'alliance qu'il portait qui me montrait que mes espoirs étaient peine perdue. Si j'osais je lui demanderais de me sauter dessus et de me déchirer mes vêtements pour mieux me baiser par la suite. Mais bien sûr je ne dis rien, je garde ce petit sourire arrogant que j'avais depuis l'annonce de ma nomination.

-ça ira je vous remercie. J'ai fais que mon boulot, et puis je me donne des objectifs pour être meilleur chaque mois. J'aime être stimulé... de plein de façon différentes.

Nouveau sourire arrogant, comme une provocation, un message caché. Mais pour le moment je voulais surtout que mon patron comprenne que je me donnais véritablement à fond dans le travail et s'il ne l'avait pas encore remarqué il m'arrivait même de faire quelques heures sup pour terminer mes notations. Le but n'était pas de me faire remarquer mais véritablement d'être bon dans ce que je faisais. J'étais un compétiteur maintenant alors pour moi être le meilleur au travail ça n'est pas un but, c'est un fait obligatoire. Autant cette nomination m'étonne mais par le fait qu'elle arrive si tôt, j'avais bien l'intention d'être l'employé du mois un jour.
Mar 23 Juil - 20:38
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Orelov
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  Tumblr_nozq3dIaGZ1thoc35o4_250
Messages : 8
Dollars : 42
Date d'inscription : 21/07/2019
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : David Gandy
Crédit : Sweet Disaster
Statut : Marié, mais se considère célibataire
Le patron le regardait intensément. Il le regardait presque comme s’il le déshabillait du regard mais sans trop le gêner non plus et ne pas fleureter avec le harcèlement sexuel. S’il semblait parfois sans moral, il avait tout de même une certaine morale et des principes. Par exemple, ne pas faire de harcèlement sexuel à ses employer et être un bon patron. Autrement dit, il ne voulait pas manquer d’avoir un procès donc il se devait d’être intelligent. Si son magnifique employé qui était totalement à son gout ne répondait pas positivement à ses signaux, il le laisserait tranquille, mais franchement il espérait bien qu’il y réponde positivement.

Il le regarda tranquillement avant de sourire un peu quand il lui dit qu’il aimait être « stimuler ». Il le regarda tranquillement avant de sourire. Un peu plus.

« Oh … vraiment … », dit-il plus lentement que nécessaire.

Il regarda son employé et resta devant lui à le regarder.

« Eh bien, si vous changez d’idée … venez me voir, l’offre est toujours valide! », dit-il avant de prendre une seconde gorgée de son whisky.

Il soupira un peu et tourna la tête vers le thermostat pour voir la température. Température qui était contrôlée à la perfection dans son bureau soit dit en passant.

« Vous ne trouvez pas qu’il fait chaud? »

Il sourit tranquillement avant de venir détacher tranquillement les deux premiers boutons — ou plutôt les boutons 2 et 3 puisque son col n’était jamais attaché — de sa chemise, croisant son regard lorsqu’il détachait le 1er bouton (le 2e).

« Je devrais peut-être en parler à Catherine… », dit-il tranquillement

Il veillait vraiment à non seulement ne pas le toucher mais aussi ne rien dire de déplacé, en fait il entreprenait plus de le séduire que n’importe quoi d’autre.

« Je ne sais pas, je peux vous offrir un repas pour deux dans le restaurant de votre choix ou vous offrir une bonne bouteille de vin que vous pourrez partager à votre guise … vraiment, choisissez librement ce qui vous fait envie! »
Mar 30 Juil - 4:59
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Milo Paduano
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  MildSlushyKakapo-small
Messages : 9
Dollars : 38
Date d'inscription : 19/07/2019
Autre(s) compte(s) : Aucun
Avatar : Pietro Boselli
Crédit : Moi même
Statut : Célibataire bien que fou amoureux
Monsieur Orelov resta posé contre son bureau à me regarder tout en sirotant son verre de whisky. Ses yeux bleus continuaient à me jauger avec cet air diablement sexy qui me faisait frissonner comme jamais. Putain on se serait cru dans une série télé de mauvaise qualité. D'un air distrait il déboutonna un bouton de sa chemise en se plaignant de la chaleur. Personnellement je n'étais pas gêné par la chaleur, surement un mérite du à mon sang italien. Mais j'eus soudainement l'envie de mettre le chauffage dans ce bureau histoire de le pousser à se déshabiller plus que ça. Sa chemise bailla légèrement alors qu'il se défaisait de son bouton en me regardant. Mes yeux se plantèrent sur son torse volumineux que j'aurais rêvé de découvrir du bout des doigts. Mon patron m'offrit ensuite une autre possibilité de récompense, un repas pour deux dans le restaurant de mon choix ou une bouteille de vin. J'avais bien une idée de récompense qui m'aurait plu mais ça serait surement mal reçu si j'en parlais. Cependant le coup du restaurant me plaisait bien.

-Un restaurant ça serait sympa. Merci Monsieur Orelov, bon je suis célibataire donc il faudra que je trouve quelqu'un pour partager le repas. Peut être un ami... ou quelqu'un d'autre qui pourrait être intéressé.

Ma remarque n'était pas anodine, lui préciser que j'étais célibataire, parler d'UN "ami", je n'étais pas du genre à brailler sur tout les toits que j'aimais les hommes, encore moins au boulot mais on ne sait jamais commence ça peut être interprété. Monsieur Orelov était séduisant et si je l'avais rencontré dans un bar comme n'importe quel inconnu je lui aurais fais du rentre dedans comme jamais mais là c'était plus compliqué. Si je dépassais les bornes je risquais de perdre mon travail, voire même de prendre une plainte au cul. Alors je préférais plutôt lancer des petites allusions.

-À moins que ... si vous avez envie de m'accompagner. On pourrait discuter de mon travail, de comment l'améliorer encore. De quoi me motiver pour nous faire gagner plus d'argent encore. Et si vous le voulez bien je vous laisse le choix du restaurant. Je ne suis pas là depuis très longtemps alors je connais encore pas bien les endroits où on mange bien. Lieu, Date... Je me plierais à votre volonté tant que ça me permet de passer un bon moment.

Encore plein d'allusions lourdes de sens. Je me disais que ça risquait d'être dangereux d'en balancer plus. Alors je décidais de freiner un peu. De toute façon je n'allais pas passer des heures dans ce bureau. J'avais encore du boulot à mon poste et si je prenais du retard j'étais bon pour perdre ma place d'employer du mois le mois prochain. Comme pour faire plaisir à mon patron je portais mon verre à ma bouche pour boire quelques gorgées du whisky qu'il m'avait servi.
Mer 31 Juil - 12:48
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Orelov
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  Tumblr_nozq3dIaGZ1thoc35o4_250
Messages : 8
Dollars : 42
Date d'inscription : 21/07/2019
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : David Gandy
Crédit : Sweet Disaster
Statut : Marié, mais se considère célibataire
Nikolaj essayait vraiment de lui faire comprendre qu’il voulait le récompenser. Il énuméra des récompenses des plus normales bien qu’à tout bien y penser il aurait bien proposé plusieurs autres alternatives, mais s’était vraiment déplacé. Son employé avait attiré son attention dès le moment où il était venu faire l’entrevue en fait. Il l’avait tout de suite trouvé à son goût, totalement séduisant, et s’était bizarrement demander quel genre de son pouvait sortir d’entre ses lèvres. Il s’était rapidement changé les idées, mais franchement non seulement il était complètement craquant, mais en plus son curriculum vitae était bien et son entrevue s’était très bien passée alors il s’était tout de suite dit qu’il le lui fallait. Pour lui, c’était certain qu’il l’engageait. Il avait même feinté qu’il réfléchissait alors que sa décision était déjà toute prise.

Enfin bref quand son vis-à-vis accepta l’offre du restaurant, il sourit un peu plus. Sans compter que les informations qu’il lui disait le faisaient encore plus l’apprécier. Célibataire. C’est un excellent point. Puis quand il dit « ami », au masculin, le patron ne put s’empêcher de dire que c’était tout simplement excellent et parfait. Depuis que ça allait mal avec sa femme, il avait l’impression d’être quelqu’un de sans cœur, qui n’avait aucune émotion. Honnêtement, ses problèmes avec elle avaient finalement eu raison de leur amour, mais tous les deux gardaient leur mariage. Mine de rien, intérieurement l’homme aimerait connaitre de nouveau l’amour, mais il avait l’impression que s’était impossible, il aimerait bien rencontrer une personne qui pourrait finalement réussir à faire fondre la glace qui s’était accumulée autour de son cœur.

Il regardait son employé et sourit un peu plus quand il lui demanda si ça l’intéressait d’y aller avec lui. S’était intéressant comme proposition et franchement il serait fout de refuser.

« Bien sûr que je vous accompagnerais avec joie. Je vous amènerais dans le meilleur restaurent en ville. Ne regardez pas les prix, je payerais, naturellement. Un de ses quatre, je vous ferais visiter notre magnifique ville avec tout le bon endroit à connaitre. Naturellement, nous pourrions discuter de tout ça… trouver la technique de motivation qui fonctionne le mieux pour vous pour que vous donniez tout ce que vous avez… De plus, il serait également bien de parler et de faire simplement plus amplement connaissance… »

Non seulement il faillit dire « donner corps et âme », mais en plus tout ça sous entendant qu’il voulait le revoir en privé à l’extérieur du boulot.

« Je vous enverrais un courriel dans les prochains jours avec la date, l’heure et le lieu, à moins que vous préfériez que je vienne vous chercher ? Et… à l’extérieur du travail… appelez-moi Nikolaj. »

Comme de fait environ 3 jours plus tard il lui envoya les informations par courriel. La date du rendez-vous était tombée environ 9 jours plus tard. Pour l’occasion, il s’était plutôt bien habillé avec une chemise plutôt ajustée et un veston plutôt sport, mais chic. Il avait également légèrement détaché les boutons de sa chemise.
Ven 2 Aoû - 4:32
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Milo Paduano
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  MildSlushyKakapo-small
Messages : 9
Dollars : 38
Date d'inscription : 19/07/2019
Autre(s) compte(s) : Aucun
Avatar : Pietro Boselli
Crédit : Moi même
Statut : Célibataire bien que fou amoureux
Un repas avec mon patron, c'est bizarre ou pas de le lui proposer? Bon j'avais envie de passer un peu de temps avec lui pour mieux le connaitre certes mais je prenais un risque. Le petit nouveau qui se fait bien voir et qui file diner avec son patron ça fait un peu petit chouchou non? Bon après tout rien à foutre. Et puis Monsieur Orelov n'a pas refusé ma proposition. Il m'indiqua qu'il choisirait le meilleur restaurant du coin et qu'il m'enverrait toute les informations par mail. Il me proposa de venir me chercher. Je lui souris et accepta d'un sourire et un signe de tête. Enfin je me levais donc pour retourner à mon poste et reprendre le travail. Avant que je m'en aille de son bureau Monsieur Orelov me proposa de m'appeler par son prénom en dehors du travail. Je lui souris d'un air un peu lubrique et amusé.

-Non... j'aime bien vous appeler Monsieur.

Trois jours plus tard je reçu en effet un mail sur mon post, m'indiquant la date, à savoir quelques jours plus tard, l'heure et le lieu. Je connaissais ce restaurant. Il était à un peu plus de vingt minutes de marche de chez moi. Plutôt cool. Du coup je déclinais l'invitation de mon patron à venir me chercher. Autant que je marche un peu, ça me détendra et puis j'avais peur de ne pas assumer d'être seul avec mon patron dans sa voiture. Peur du silence, de ne rien avoir à dire. Et puis j'aime être indépendant. Mais le soir du jour J, alors que j'étais douché, rasé, tout ça, bref je m'étais fais tout beau, je ne savais pas comment m'habiller. Plutôt casual avec un jean ou plutôt formel avec un costard? J'avais pas envie d'être trop formel pour que ça n'ait pas trop l'air d'un repas d'affaire mais je n'avais pas envie d'être débraillé pour pas qu'il pense que j'en avais rien à foutre. Et puis je voulais me montrer un minimum sexy au cas où même si je ne déclenchais aucun intérêt chez mon patron je puisse me taper un des serveurs ça serait cool. Finalement j'optais pour un Jean moulant et classique ainsi qu'un polo gris à manche longue que je laissais un peu ouvert sur mon torse. Quand je quittais mon appartement j'étais presque en retard déjà. Merde. Du coup je cavalais un peu pour gagner du temps. Quand j'arrivais au restaurant j'avais 5 minutes de retard. Je me présentais au serveur à l'entrée, une table nous avait été réservée. Je retrouvais mon patron, toujours aussi chic et bien habillé qui m'attendait à la table. Dieu qu'il était beau. Toujours une belle chemise ajustée et près du corps, un veston sport qui mettait ses formes en valeur. Et son air toujours sérieux et un poil renfrogné alors qu'il me fixait à mon arrivée.

-Désolé Monsieur j'ai eu un problème pour venir.

Un serveur vint nous donner une carte des menus. Je le parcourais rapidement. J'étais un habitué de la cuisine japonaise alors je connaissais bien ces plats. Inutile de dire que j'étais particulièrement content du choix du restaurant qu'avait fait mon patron. Je commandais des gyoza en entrée et un bol katsudon en plat principal. Je souris à mon patron alors qu'il commandait lui aussi. Je continuais à le déshabiller du regard. Bon sang qu'il était sexy. J'aurais rêvé de déboutonner cette chemise, virer ce veston pour voir son torse dessiné. Une fois le serveur parti et les commandes faites la conversation pouvait commencer.

-Alors? Un habitué de la cuisine japonaise vous aussi? J'étais content que vous m'invitiez ici. Autant dire que ça vaut le coup d'être l'employé du mois. Et si on a le titre plusieurs mois d'affilé on a de meilleures récompenses?

Oui j'attaquais déjà les allusions, j'accompagnais ma remarque d'un sourire charmeur.
Ven 2 Aoû - 13:46
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Nikolaj Orelov
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  Tumblr_nozq3dIaGZ1thoc35o4_250
Messages : 8
Dollars : 42
Date d'inscription : 21/07/2019
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : David Gandy
Crédit : Sweet Disaster
Statut : Marié, mais se considère célibataire
Le patron attendait paisiblement avant de voir finalement son employé arrivé. Franchement il n’était pas laid du tout. Il était encore mieux même habiller comme ça. Pour tout dire, il n’avait jamais accepté d’aller au restaurant avec un employé, même pour un repas d’affaires, pour lui le restaurant s’était plus « personnel ». Quand s’était un diner d’affaires, il mangeait dans une salle de conférence avec un traiteur. Il le trouvait pas mal à son goût alors il avait décidé de passer par-dessus ses principes pour mettre toutes les chances de son côté. Enfin bref, se leva par politesse et le laissa prendre place devant lui.

« Pas de problème. Je savais que vous viendriez »

Il n’avait aucun moyen de le savoir concrètement, mais il lui faisait simplement confiance. Après tout, il avait lui-même choisi sa récompense.

« Vos vêtements vous vont à ravir. Plus précisément votre pantalon, c’est plutôt agréable à regarder. »

Il le regarda presque intensément dans les yeux avant de lui sourire tranquillement. Il finit par choisir ce qu’il voulait manger et commanda. Pour entrée, il prit la tempura de langoustine et comme plat principal un bol de ramen, bien qu’il avait hésité à prendre un yakisoba. Il se tourna vers son employé avant de le regarder de haut en bas, s’attardant sur son torse.

« Eh bien, j’avoue que non seulement j’adore les plats japonais, mais en plus … ça permet de pratiqué sa … dextérité et de ne pas … perdre la main », dit-il en le regardant dans les yeux sous-entendant que se n’était pas nécessairement la dextérité avec les baguettes qu’il parlait.

Il se pencha un peu vers lui.

« Vous aimeriez ça, que les récompenses soient de mieux en mieux? Puisque c’est vous, je pourrais bien faire en sorte que les récompenses soit de plus en plus … à votre goût et … vous satisfasse dans tous les sens du terme … peut-être ça vous donnera envie d’être l’employer du mois de nouveau … ou même plus qu’employer du mois … »

Le serveur arriva rapidement avec leurs entrées et il le remercia.

« Bon appétit », dit le patron.

Il prit tranquillement une première tempura la portant tranquillement à sa bouche, prenant bien son temps avant de la croquer. Il mangea tranquillement en le regardant dans les yeux avant de se lécher les lèvres, la mordillant légèrement au passage.
Ven 9 Aoû - 3:02
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Milo Paduano
“colère - membre“
Voir le profil de l'utilisateur
Info généralesInfo en plus
Un gif : Congratulations! || Milo  MildSlushyKakapo-small
Messages : 9
Dollars : 38
Date d'inscription : 19/07/2019
Autre(s) compte(s) : Aucun
Avatar : Pietro Boselli
Crédit : Moi même
Statut : Célibataire bien que fou amoureux
J'étais un peu furax d'arriver en retard alors que ce repas je l'avais demandé. Quel con putain. Mais mon patron ne semblait pas m'en vouloir, il rejeta même mes excuses poliment. Je pris place, rassuré. Comme pour me conforter il se permit même un compliment sur ma tenue vestimentaire, m'assurant qu'elle me mettait bien en valeur. Je me sentis rougir légèrement, chose qui ne m'arrivait que rarement en général, et lui souris. Je le remercia tout en m'asseyant sur ma chaise. Les commandes de nos plats faites, je fis remarquer à mon patron que moi aussi j'allais souvent dans ce genre de restaurant. Ce dernier me répondit me répondit qu'en plus d'aimer la gastronomie japonaise elle lui permettait de faire travailler sa dextérité. Hmm intéressant, s'il est doué avec des baguettes il doit pouvoir être adroit de ses mains. Je souris une nouvelle fois et me mordit un léger instant la lèvre. Merde qu'il était sexy. Et j'ignorais si ses allusions étaient vraiment sexuelles ou si c'était moi qui avait un esprit un peu mal placé mais il continua en me parlant des éventuelles futures récompenses. Et là j'avoue que ses paroles provoquaient un intérêt particulier chez moi.

-Disons que si vous continuez à piquer ainsi ma motivation je vais me donner de plus en plus à mon travail. J'aime aussi que vous soyez satisfait de mon travail. Quand je suis motivé je peux me donner à fond... corps et âmes si vous me passez l'expression. Il suffit de me commander et j’obéirai sans regret.

Mes yeux se plantèrent dans son regard bleu électrique, cette fois ci c'était à moi de faire des allusions graveleuses. Cependant il y avait toujours cette alliance qu'il portait, une véritable ombre au tableau qui me laissait dubitatif quant aux réelles motivation de mon supérieur. Mais avant que je ne puisse continuer à parler le serveur nous apporta nos entrées non sans nous jeter un regard étrange, comme s'il se demandait ce qu'il y avait entre nous deux. Monsieur Orelov me souhaita un bon appétit et je le lui souhaita également avant d'attaquer à mon tour mon plat. Je pris un premier raviole dans mes baguettes et le trempa légèrement dans la sauce avant de le porter à ma bouche. Je pris un soin étrange à bien le prendre en bouche tout en regardant mon patron dans les yeux et je fus surpris de le voir faire de même avec ses tempura. Je poussais même un léger gémissement.

-Hmmm ils sont délicieux. Et sinon Monsieur Orelov, parlez moi un peu de vous. J'ai vu une alliance, j'en conclue donc que vous êtes marié...

J'attaquais les questions un peu personnelles, mon audace ne m'a jamais laissé tomber. Bien au contraire il m'a toujours particulièrement bien servi dans mon travail. Je continuais à l'appeler "Monsieur" une marque de soumission que j'affectionnais bien aussi surtout lorsque le mec qui me plait à l'air d'être un gros mâle dominant. Je suis sûr que sous ses airs grincheux et gindé qui le rendent au combien sexy, il serait capable de me faire me mettre à genou en deux secondes s'il le voulait.
Ven 16 Aoû - 20:00
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
““
Info généralesInfo en plus
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: